Islam et apres accouchement - n-dimasss.ru

Avoir une relation intime avec sa femme qui a accouché et dont le

Ahmad et les gens des sunans avec une très bonne chaîne de narration d'après. Ibn Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) qui a rapporté que le Prophète (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) a dit au sujet de celui qui a une relation intime avec son épouse qui est en période de menstrues : Il doit faire.

Les sunnah du jour de la naissance : 1.) Le papa récite le adhan (appel à la prière) dans l'oreille droite de son enfant. En théorie, ça devrait être la première chose que le bébé entend à son arrivée, mais cela peut être aussi un peu différé, le temps des soins au nouveau-né par exemple. Ceci n'est donc pas obligatoire, mais recommandé. Attention au don de lait : Lorsque l'on donne son lait à un bébé autre que le sien, selon une certaine quantité de lait ingérée (voir selon les avis juridiques  le bébé devient un enfant de lait de la femme qui a donné son lait.

"Quarante jours à moins qu'elle ne soit en purification complète avant la fin de cette durée répondit-il. Abou Issa At-Tirmidhî a dit que les gens de science sont unanimes pour dire qu'ils ont recueilli de la part des compagnons du Prophète (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) et de leurs successeurs que la femme en couches (qui a ses lochies).

Les prières écoulées durant les lochies ne sont pas à rattraper, par contre le jeûne de Ramadhan devra être rattrapé au cours de l'année qui suit. L'allaitement : Il est sunnah d'allaiter le bébé durant deux années. Dans cette situation, il lui revient de se purifier (Ghoussl) et de faire sa prière. Il est interdit de s'accoupler avec son épouse qui n'est pas purifiée de ses lochies comme cela est interdit de le faire avec celle qui a ses menstrues. Du côté de la maman : L'accouchement : L'accouchement en soi (la sortie du bébé nécessite de faire le ghoussoul pour reprendre la prière, dans le cas où il n'y aurait pas de lochies.