Les ombres restaurant avis - n-dimasss.ru

Restaurant Les Ombres - Restaurant gastronomique - Musée du Quai

En attendant les beaux jours, la salle intérieure, bordée intégralement dune baie vitrée, nest pas mal non plus. Un lieu très réussi aux airs chics, agréable et confortable. Une belle carte, courte comme un jour dhiver, qui oscille entre cuisine fusion et tradition revisitée. Par Le Figaro, capacité et Privatisation. Capacité :110 personnes, terrasse :110 personnes, privatisation :de 50 à 120 personnes, services du restaurant, les Ombres.

Elle vaut le détour!» Par Roland Zemour, les bons plans anticrises : Les Ombres, «menus revus à la baisse, produits de luxe à prix coûtant, sandwich à tarifs «low cost» : tout est bon pour séduire et nourrir les Parisiens! La terrasse est l'autre joker charme des lieux. Le plan anticrise :une carte privilège «Éclipse» proposée pour les déjeuners d'affaires qui inclut menu de saison, eau minérale, vin, café et deux heures de stationnement pour un tarif forfaitaire de 45. Carte Privilège. Le lieu :comme le Musée du quai Branly, le restaurant est l'œuvre de Jean Nouvel qui a travaillé matériaux et lumières pour stariser la vue dont la tour Eiffel est la vedette incontestée. Le velouté glacé de petites fèves à la sarriette et ses dés danguille aux baies roses font une entrée originale pleine de fraîches et douces saveurs. Le mille-feuille de saumon fumé en feuille de brick et sa sauce citronnée à laneth nous rappellent délicieusement lOrient et nous feraient lever pour une petite danse du ventre. Le pavé despadon rôti, au pistou de coriandre, caponata daubergines, tomates et céleri confits aux pignons de pin, et le râble de lapin aux olives et basilic, fricassée de pois gourmands et asperges, aux notes méditerranéennes, nous feraient prendre la Seine (en contrebas) pour la Grande Bleue. Le thème des ombres portées par le soleil s'y retrouve à chaque regard : sur les tables, sur la vaisselle, et même sur le sol. C'est un lieu élégant et à la mode, qu'apprécient les Parisiens autant que les étrangers.