Les nouveaux sauvages critique - n-dimasss.ru

Les nouveaux sauvages

Si Les Nouveaux sauvages présente quelque chose de positif, c'est ce signe d'ouverture: en compétition cannoise, on peut désormais s'attendre à voir des équivalents des. Infidèles, le nouveau Phyllida Lloyd ou le dernier Dany Boon - si le film consternant de Damian Szifron y était, ils peuvent bien y être aussi.

Avec humilité, Szifron réinvente un panorama de références impures, partagées avec ses coproducteurs, les frères Almodvar, et délivre un film-spectacle rempli de numéros sanguinolents, admirables et surtout très amusants. Clément Ghys, les Nouveaux Sauvages de, damin Szifron avec Ricardo Darn, Oscar Martinez, Leonardo Sbaraglia 2 h 02). Son sujet nest pas la société argentine qui sert de décor au film, ni même les raisons qui poussent ses personnages à tuer leur prochain (les comportements mafieux, les trahisons conjugales, ladministration enkystée et corrompue, la connerie tout court mais bien la férocité en elle-même.

Tout ici manque de finesse, assume une grossièreté franche. Limage nest pas très belle, la mise en scène semble ne sêtre fixée que lefficacité comme objectif. Et cest justement ce qui fait le charme du film.

Les «sauvages ce sont des anonymes, vieux ou jeunes, riches ou pauvres, qui se mettent à dériver et sengouffrent tête baissée dans une spirale violente. Connerie. Szifron filme avec délectation la brutalité de ses héros, la furie avec laquelle ils se mettent à canarder leur voisin. Bande-annonce (2015), quand? Coup de coeur, critiquer, envie de le voir, je le regarde, voir ce film. Mais le long métrage est tellement bête que tout ce qu'il a à dire se retourne contre lui. Un sketch de fête de mariage qui tourne mal (vous avez lu ceci, vous avez déjà tout vu) est tellement laid et vulgaire qu'on dirait une scène coupée de la fête qui ouvre le dernier Paolo Sorrentino.

Vidéo sur Les nouveaux sauvages critique